La Yole de Villefranche
  "Laïssa Ana", yole de Bantry, darse de Villefranche-sur-Mer  
Labellisée "Bateau d'Intérêt Patrimonial" par l'Association Patrimoine Maritime et Fluvial 
L'association qui gère la Yole est reconnue comme "Association d'Intérêt Général"
EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer
EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer
Navigation sur les yoles de Bantry


Cliquez sur les mots soulignés: liens à suivre





En 1999, la revue Chasse-Marée a édité un « Petit Manuel du Yoleur » qui a été le manuel d’instruction pour toutes les yoles de Bantry du Défi Jeunes Marins 2000.

Ce précieux petit livre est malheureusement épuisé.

 La Fédération Voile Aviron a eu la bonne idée de le mettre en ligne :

Petit manuel du Yoleur

Sommaire :

                        LE BATEAU
De bons dessins en disent plus qu'un long discours ...

                       
L' EQUIPAGE
Chef de bord, chefs de nage, brigadiers, équipiers

                        
LA MAITRISE DU BATEAU
Ne pas être à la dérive, diriger sa yole     
  
                       
L'AVIRON
Description, commandements à l'aviron, technique de nage

                       
GRÉEMENT ET VOILURE
Mâter, établir la voile, les voiles, l'action des voiles, les qualités de l'équipage

                       
LA MANOEUVRE SOUS VOILE
Mouillage et appareillage, les commandements à la voile, le gréement du tapecul, consignes quand on navigue sous voile, réduire la voile

                       
LES ALLURES ET VIREMENTS
Naviguer "Au plus près", "Vent de travers", "Largue", Grand largue", "Vent arrière",  virer "Vent devant", virer "Lof pour lof", manquer à virer "Vent devant"

                       
LA SÉCURITÉ
L'homme à la mer, abordages, naufrages et chavirages

 


 


La yole "Tolérance" a mis en ligne les pages du "Guide de la manoeuvre des petits voiliers traditionnels" (édité par le Chasse-Marée) qui concerne l'utilisation de nos yoles à la voile.

Une très précieuse synthèse agréablement illustrée 



 


Ne manquez pas aussi de visionner

les vidéos d'apprentissage

par nos amis de la yole de Marseille

et, particulièrement, celle réalisée lors de la
formation de
"chefs de bord" de yoles


 

Brassières de sauvetage sur la Yole
 

La Charte de la Yole, Règlement Intérieur de l’association, stipule que  le port de la brassière est obligatoire sur la yole.

A l’aviron, le chef de bord peut tolérer qu’elle ne soit pas portée et laissée sous chaque banc si les conditions sont favorables mais il peut aussi exiger à tout moment son port pour tout le monde sans discussion possible.

A la voile, sur un bateau non ponté avec des virements de bords délicats, la brassière doit être toujours portée (et attachée !). Cette règle ne doit souffrir aucune exception même si la météo et l’environnement sont excellents.

 

L’association a acheté récemment dix nouvelles brassières « basiques », disposant d'un col et conformes aux normes actuelles. 

En plus nous recommandons fortement que les équipiers habituels de la yole achètent, à leurs fr
ais, des brassières gonflables beaucoup plus légères et ne gênant pas par temps chaud.
 


 

Résumé de la réglementation relative à la sécurité

Le matériel d’armement et de sécurité "basique" (bateau effectuant une navigation diurne à moins de 2 milles d’un abri)  comprend les éléments suivants :


 

  • Pour chaque personne embarquée, un équipement individuel de flottabilité (brassière)
  • Un moyen de remonter à bord pour une personne tombée à l’eau (échelle pour nous)
  • Un dispositif d’assèchement manuel (seau pour nous)
  • Un dispositif permettant le remorquage (aussière d’une longueur supérieure à celle du bateau et d’une résistance adaptée)
  • Une ligne de mouillage avec ancre
  • Un moyen de signalisation sonore (trompe)
  • Un dispositif de repérage et d’assistance pour personne tombée à l’eau (bouée normalisée) sauf si chaque membre de l’équipage porte une brassière lorsque le bateau fait route.
Ceci ne concerne que la navigation diurne "basique". Des obligations s’ajoutent en cas de navigation nocturne ou de navigation "côtière" (6 milles d'un abri).  

Pour mieux connaitre le

Code de la mer
Règles de circulation,balisage, etc.


 

 

Texte complet du RIPAM ( Règlement International pour Prévenir les Abordages en Mer)




  
 



A noter : Le bateau à voile, propulsé par la force du vent, moins maîtrisable que la force humaine, est prioritaire sur l'aviron.

 
 
Ces trois pavillons signalent la présence de plongeurs.
Il faut naviguer
avec précaution et passer à plus de 100 mètres du signal.


 
Code des signaux


Cliquez sur la photo pour l'agrandir
 
Remorquage

Bicône obligatoire, à l'endroit le plus visible
si la remorque a plus de 200 m
(longueur de la yole incluse)


 




Le 196, le nouveau numéro d'appel pour les secours en mer
 
  
 

Le balisage maritime


Balisage cardinal
   Marque bâbord                                               Marque tribord      



                                 

 
       Danger isolé                                                             Eaux saines             
                   
           
 
      Marque spéciale



 


L'homme à la mer
Les recommandations de Jean-Patrick Guéritaud

 
  • Ne pas perdre l’homme à la mer de vue : Une personne est chargée de le montrer sans cesse du doigt
  • Passer à l'aviron le plus vite possible
  • Faire route directement sur l'homme à la mer
  • En arrivant sur lui (au vent de lui), manœuvrer la yole pour la mettre bout au vent et venir en marche arrière sur lui pour le récupérer par l'arrière au niveau de la chambre.
  • Surtout ne pas faire de « laisser courir » pour que le bateau puisse rester manœuvrant.
  • Pour remonter l’homme à bord, le faire passer de mains en mains jusqu'au milieu de la yole (partie la plus basse) et simultanément dégager un aviron pour faire la place. Provoquer un grand coup de gite bien synchronisé avec la manipulation du blessé. Cramponner l'homme par les deux bras, la brassière et une jambe pour le remonter.
  •  Le réchauffer immédiatement. Surtout pas de boisson alcoolisée.
Quelques points à garder en mémoire :
En hiver, avec une eau à 15°C, il faut absolument récupérer l'homme en 15 minutes maximum pour éviter l'hypothermie grave.
L'homme à la mer accidentel en hiver relève des URGENCES VITALES qui justifient un appel MAYDAY.
L'homme à la mer doit toujours être présumé blessé.
Même en été, l'hypothermie est un risque vital majeur.

 
   
Ne manquez pas le nouveau site du SHOM pour les cartes marines









   Et  d Infocapagde ist http://www.infocapagde.com/themes/info2015/images/infocapagde1.gif 
pour calculer les distances en mer



 

Consultez les autres pages techniques du site : 


 

Et, pour réussir vos navigations,
respectez la
Charte de la yole

 


 

 

Crédit photos : Jean Huet, Nice-Matin, yole Spered Ar Mor, Wikimedia, Chasse-Marée, yole Massalia


 
Notre Yole de Bantry navigue toute l'année.
 
Faites-vous plaisir, embarquez pour une journée !
Liste des sorties dans le calendrier du site et en page actualités
Les photos sur notre site sont publiées avec l'amitié et la complicité de nos équipiers pour mettre en avant la convivialité de l’association.
Si toutefois une de vos photos figure sur notre site et que vous ne souhaitez plus la voir, merci de nous l’indiquer ; elle sera immédiatement retirée.
De même, si vous êtes l'auteur d'une photo et que vous ne souhaitez pas qu'elle soit publiée sur ce site, demandez-nous son retrait; il sera  immédiat.